Banque de développement

Banque de développement

Les banques de développement (institutions  financières) fournissent des capitaux et des conseils aux pays émergents et en développement. Grâce à leur capacité financière et à leurs compétences, elles sont à même de mettre en œuvre des projets et des réformes très complexes. Même en période de crise économique, ces banques peuvent offrir des crédits à des conditions préférentielles aux pays en développement. De plus, elles accordent des prêts à des conditions très avantageuses aux pays les plus pauvres. En assortissant leur soutien de conditions économiques ou institutionnelles (ouverture des marchés, bonne gouvernance, etc.), elles exercent une influence sur la politique des Etats bénéficiaires, pouvoir qui leur vaut régulièrement des critiques.

Les principales institutions  nancières internationales sont la Banque Mondiale, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, les banques africaine, asiatique et interaméricaine de développement, ainsi que le Fonds International de Développement Agricole. La Banque Mondiale alloue chaque année des crédits dont le montant total se situe entre 25 et 30 milliards de franc suisse.

DFAE (2011)

Synonymes:
institution financière
« Revenir au lexique