Entretien semi-directif

Entretien semi-directif

"L’entretien semi-directif est une des techniques qualitatives les plus fréquemment utilisées. Il permet de centrer le discours des personnes interrogées autour de différents thèmes définis au préalable par les enquêteurs et consignés dans un guide d’entretien. Il s’oppose en cela à l’entretien non directif qui se déroule très librement à partir d’une question (...) Ce type d’entretien permet ainsi de compléter les résultats obtenus par un sondage quantitatif en apportant une richesse et une précision plus grandes dans les informations recueillies, grâce notamment à la puissance évocatrice des citations et aux possibilités de relance et d’interaction dans la communication entre interviewé et interviewer"

R. RIPON (inconnue) BNF

" L’entretien semi-directif est une technique qualitative de recueil d’informations permettant de centrer le discours des personnes interrogées autour de thèmes définis préalablement et consignés dans un guide d’entretien [souvent sous forme de quesitonnaire].
Contrairement à l’entretien directif, l’entretien semi-directif n’enferme pas le discours de l’interviewé dans des questions prédéfinies, ou dans un cadre fermé. Il lui laisse la possibilité de développer et d’orienter son propos, les différents thèmes devant être intégrés dans le fil discursif de l’interviewé. [Cette liberté suppose que l'enqueteur adopte une posture adaptée favorisant la prise de parole tout en restant centrée sur le(s) sujet(s) souhaité(s)].
L’entretien semi-directif permet de recueillir des informations de différents types : des faits et des vérifications de faits, des opinions et des points de vue, des analyses, des propositions, des réactions aux premières hypothèses et conclusions des évaluateurs".

Eureval 2010

"L’entretien de type « semi directif » en particulier est une des techniques de production de données qualitatives les plus fréquemment utilisées. Il permet de centrer le discours des personnes interrogées autour de différents thèmes définis au préalable par les enquêteurs et consignés dans un guide d’entretien. Il se distingue de l’entretien non directif qui se déroule, quant à lui, très librement à partir d’une question initiale"

Jean-Jacques Quintin (2012) Agence universitaire de la Francophonie

« L’entretien semi-directif, ou semi-dirigé, est certainement le plus utilisé en recherche [en Sciences] Sociale[s]. Il est semi-directif en ce sens qu’il n’est ni entièrement ouvert, ni ouvert, ni canalisé par un grand nombre de questions précises. Généralement, le chercheur dispose d’une série de questions-guides, relativement ouvertes, à propos desquelles il est impératif qu’il reçoive une information de la part de l’interviewé. Mais il ne posera pas forcément toutes les questions dans l’ordre où il les a notées et sous la formulation prévue (…). Le chercheur s’efforcera simplement de recentrer l’entretien sur les objectifs chaque fois qu’il s’en écarte et de poser les questions auxquelles l’interviewé ne vient pas par lui-même, au moment le plus approprié et de manière aussi naturelle que possible ».

Quivy, R. Van Campenhoudt, L (2006), Manuel de recherche en Sciences Sociales – 3em édition, Dunod, Paris,  P173-174

Il existe plusieurs forme d'entretetien :

Voir aussi :

« Revenir au lexique

Registration

Mot de passe oublié ?