Le Concept

LE CONCEPT

La Coopération

Cooperation Concept est un bureau de consultance associatif qui vise à appuyer les acteurs de toutes tailles, en diffusant, partageant et mutualisant les expériences, méthodes et savoir-faire professionnels sur :

  • le financement des projets d’intérêt général, associatif, de développement local, de coopération et solidarité internationale,

  • les outils et méthodologies de gestion de projet d’intérêt général, associatif, de développement local, de coopération et solidarité internationale,

  • le management interculturel,

  • les pratiques des acteurs de Coopération et Solidarité Internationale et de développement local.


Le Concept

IMG_3626Spécialiste des outils, techniques et pratiques en matière de management, nous proposons aux porteurs de projets (associations, ONG, Organisations de la société civilecollectivités territoriales, acteurs publics, entreprises, etc.) de mutualiser nos savoir-faire et compétences.

Cette mutualisation permet aux porteurs de projets, bénévoles ou professionnels, de se concentrer sur leur projet, tout en bénéficiant d’un haut degré d’expertise et de savoir-faire, ainsi que d’une veille spécialisée continue sur les aspects de financement et management de projet, afin de renforcer les porteurs de projets dans leur démarche, l’aboutissement et le bon déroulement de leur projet.

Mutualiser les compétences de personnes et les ressources

Cooperation Concept est une association, ce qui permet de mobiliser les compétences des permanents, ainsi que les savoir-faire et expertises de membres spécialisés.


Pourquoi Cooperation Concept ?

20160509_153842

Nombreux sont les associations, ONG, Organisations de la Société Civile, acteurs publics, collectivités territoriales, entreprises, particuliers bénévoles ou professionnels qui souhaitent mettre en place des projets public, associatif, de développement, d'intéret général.

Mais la seule volonté de bien faire ne suffit pas à mener des actions efficaces. Malgré leurs connaissances, certains acteurs n’ont pas toujours pris le temps de se former aux enjeux du développement, de l'action public ou d'intéret général, de la solidarité, de la coopération internationale, de l’interculturel...

Mener des actions de développement nécessite de comprendre et de s’inscrire dans les processus et stratégies de développement, ainsi que de mobiliser des savoirs et des techniques spécifiques pour anticiper les changements induits par une action de développement, afin d’améliorer l’efficacité de l’aide apportée.

Face à ce constat, Coopération Concept propose aux acteurs soucieux de la qualité de leur action un appui-conseil sur leurs expériences, leurs pratiques et leurs savoir-faire. Notre objectif est d’appuyer et de renforcer les savoirs appropriés à toute personne ou organisation afin que les populations du Sud deviennent véritablement maîtres de leur destin et de leur développement.

Nous souhaitons diffuser des savoir-faire appropriés, visant à améliorer les projets et la connaissance, à destination des bénévoles, professionnels, élus concernés par les enjeux de développement, de solidarité internationale, de coopération internationale, de coopération décentralisée, de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), pour contribuer au développement local des populations.

Convaincu que chacun a un rôle à jouer dans les processus de développementCooperation Concept ne milite pas pour une professionnalisation mais pour une technicisation des savoirs et savoir-faire.


Notre vision

  • Local comme international, le développement est l’affaire de tous, citoyens, bénévoles, professionnels, experts, élus, ONG, acteurs publics, associatifs, économiques ou de la société civile ; il doit être concerté et participatif.

  • Une action de développement doit toujours prendre en compte la complexité du contexte, du problème, des jeux d’acteurs, des solutions… afin d’avoir une approche globale de la situation.

  • Quelle que soit son échelle, une action de développement peut faire plus de mal que de bien ; au-delà de la volonté de bien faire, les actions d’intérêt général doivent reposer sur des compétences spécifiques transdisciplinaires et d'intelligence collective.

  • Le renforcement de capacités et l’appropriation des savoirs ne reposent pas uniquement sur le partage d’expériences ; ils nécessitent une mise en perspective permettant une appropriation et mise en œuvre effective des contenus.

  • L’accompagnement et la formation nécessitent des savoir-faire pédagogiques permettant une capitalisation des savoirs, des compétences et l’autonomisation des acteurs par la mise à disposition de contenus modulaires simples à mettre en œuvre et à adapter aux réalités de terrain.

  • Quelles que soient sa taille et sa localisation, une action de développement implique nécessairement la prise en compte de l’autre dans le cadre d’une démarche interculturelle pour favoriser les démarches d’acceptabilité sociale.

Découvrez :

le livre d'or

ce qu'est un Open Badge

Registration

Mot de passe oublié ?